sportsregions
Envie de participer ?

Mathias NASSIETTE, le Grand retour en 2024

Publié il y a 5 mois par

Mathias NASSIETTE, le Grand retour en 2024

Je suis Mathias NASSIETTE, basterrien de 23ans. 

Cette passion pour la moto me vient de ma mère, Ingrid NASSIETTE  et de mon père Louis-Henri NASSIETTE, tous deux motards ayant côtoyé le monde de la compétition plus jeune.

En 2009, j'ai été récupéré un outil dans un garage de Moto pour mon père. À l'entrée de ce garage, il y avait une 65 KTM à vendre, et tout de suite, je me suis imaginé dessus. Par la suite, j'ai formulé à mon père le souhait de l'acheter et deux semaines après, mon souhait avait été réalisé ! À cette époque j'avais neuf ans.

Mon pilote préféré est Marc MARQUEZ, car c’est le plus grand pilote de moto que le monde a connu à ce jour.

Ce qui me plaît dans les courses, c’est de pouvoir me mesurer à la concurrence, et ma plus grande motivation, c’est de rendre mes parents fiers.

Je n’ai pas encore remporté de courses à ce jour, mais énormément de seconde place à mon actif, qui m’a valu deux titres de vice champion de la Guadeloupe. 

L'un de mes plus beau souvenir reste l' une des courses que j'ai faites à mon retour de stage en Espagne. J'ai chuté, mais j’ai su remonter tous les concurrents un a un jusqu’à retrouver ma seconde place sans aucune difficulté. 
C’était une façon pour moi de remercier mes parents, et surtout de leur prouver que leur investissement d’il y a un mois avait payé. 
À cette époque, j’étais prêt à survoler le championnat, malheureusement, une longue pause est survenue après cette course.

Depuis maintenant trois ans, il n’y a plus trop d’organisation. Je vis dans l’Hexagone et fais une course sans entraînement dès que je suis en vacances au pays. 
2024 marquera mon grand retour ainsi que le retour de mes performances.
Beaucoup de choses sont mises en œuvre je préfère rester discret et faire les résultats parler d’eux mêmes en début de saison. 

Dans un futur proche, je me revois reprendre mes marques au championnat Guadeloupe et repartir dans l’Hexagone m’amuser au championnat de France sur quelques courses comme j’ai pu déjà le faire.

Tu peux t’entraîner tous les jours, si tu ne te remets pas en question, tu garderas toujours le même niveau. La moto est un sport de réflexion et de talent pas d’acharné ! Force 💪🏽.


Interview réalisé par Maëlys, Community manager du Club Sud Bikers 

toute l'association

Commentaires