sportsregions
Envie de participer ?

Jeyzmar : malgré les critiques de tous j’ai réussi à passer de spectateurs à pilotes

Publié il y a 7 mois par

Jeyzmar : malgré les critiques de tous j’ai réussi à passer de spectateurs à pilotes

Bonjour, je m'appelle Jeyzmar DUFAY,  j’ai 33 ans je suis de Basse-Terre et je roule sur HONDA 450 CRF avec le numéro 55 !!!

Sans aucun doute ma passion pour la moto me vient de mon père  Lucien DUFAY  qui lui-même était motard avec les Anges de la route. Mais c’est un peut une passion interdite car avec le décès de ses amis motard il a beaucoup espéré que cette passion ne me touche pas mais comme on dit [Chyen pa fè chat]🤣🤣🤣

Avant dès qu’il y avait une course à Jarry, avec mes amis, nous étions présents depuis 8 heures et puis un jour en étant inspiré par les duels de BRUNO COLONNEAU avec RANDY GROCRAVLA j’ai dis à mes amis : les gars je veux être de l’autre côté ! 
La semaine après avoir fêter mes 25 ans, j’ai appris à conduire une moto en allant passer mon permis moto et petit à petit je me suis équipé.

Mes pilotes préférés sont : - Mon premier coach Stéphane SALIBUR William, - Jonh PERSE - et jusqu’à présent celui que je considère comme étant mon mentor Bruno COLONNEAU.

Ce qui me plaît dans la course, c'est le faite d’être dans ma bulle avec ma CRF ! Et surtout le partage d émotions avec ma team 55 ainsi que mes frères de la mécanique Morgan et Laury. Nous sommes ensemble toute une journée et souvent ils sont ma source de motivation pour donner le meilleur de moi-même sur la piste.

 Pour le moment je n’ai pas encore eu le plaisir  de côtoyer le podium cependant après presque 2 ans sans rouler j’ai frôlé celui-ci en étant 4ème  de ma catégorie à la course de cote de dolé et je peux vous assurer que ma motivation est belle et bien présente !  Et je compte bien débloquer mon compteur l’année prochaine pour mon retour!

J’en parle souvent avec Bruno pendant mes débuts lors d’un entraînement j’avais beaucoup de mal à conduire moto car je n’y connaissais pas grand-chose et il m’a arrêté devant tout le monde avec ma boîte à outils et s’est mis à ajuster mon guidon mes manettes mon sélecteur  tout sur la moto à ma convenance . Étant nouveau dans le monde du supermotard  voir le champion du moment faire ça m’avait vraiment touché.
 

Avec mon travail je n’arrive pas à faire tout ce que je veux. Je ne fais quasiment aucun entraînement la fatigue est mon pire ennemi mais il y a toujours une solution 😜


L’année prochaine je compte participer au championnat de supermotard  et aux courses de côte et faire quelques courses à Merlande  mais après aucune idée ! Saisons après saisons j’aviserais.
 

Malgré les critiques de tous j’ai réussi à passer de spectateurs à pilote sans rien demander à personne et pour moi c’est ma plus belle victoire !
Alors si j’ai pu le faire pourquoi pas toi !

 

Interview réalisé par Maëlys, Community manager du Club Sud Bikers 

Commentaires